Kit de l’apprenti survivaliste : Quelques conseils essentiels

Pour les personnes en quête de sensations fortes ou désireuses de tester leurs limites, la survie en milieu sauvage peut être considérée comme une alternative fort intéressante à condition d’être correctement préparé. Voici quelques conseils utiles.

Le couteau et la pierre à feu

En milieu sauvage, le couteau peut s’avérer être d’une grande aide. En effet, c’est grâce à lui que vous pourrez couper des branches, peler des fruits, habiller les animaux que vous chassez, fabriquer des pièges et bien d’autres choses. Vous trouverez sur le site apprentisurvivaliste.com quelques tuyaux sur comment choisir le meilleur couteau tactique. Vous l’aurez compris, le couteau est un outil très pratique. Il peut aussi vous servir de dernier recours en cas d’attaque d’animaux sauvages. Quant à la pierre à feu, elle servira à produire du feu, nécessaire pour vous tenir au chaud la nuit, faire cuire vos aliments et éloigner d’éventuels prédateurs.

Le savoir c’est le pouvoir

L’une des choses les plus cruciales en matière de survie c’est le savoir. Et pour cause, vous devrez avoir une connaissance parfaite de la région, de la faune et de la flore pour éviter de consommer des espèces dangereuses susceptibles de causer des troubles intestinaux. De même, connaître les techniques de survie est un précieux atout. Les techniques de survie enseignent par exemple comment construire un abri. Avoir un abri vous protégera des aléas climatiques comme la pluie, le froid et même le soleil. A défaut de la pierre à feu, les techniques de survie vous enseignent comment allumer un feu rien qu’avec du bois mais aussi à trouver et filtrer l’eau, vous orienter grâce aux astres ou aux cours d’eau et même à vous échapper de situations périlleuses. Grâce aux techniques de survie vous apprendrez comment soigner les blessures graves et les fractures qui constituent un grand handicap en territoire hostile.